It’s frustrating when you just can’t express yourself

C’est frustrant quand tu ne peux seulement pas t’exprimer

And it’s hard to trust enough to undress yourself,

Et c’est difficile de faire assez confiance pour te déshabiller,

To stand exposed and naked, in a world full of hatred

D’être debout, exposée et nue, dans un monde plein de haine

Where the sick thoughts of mankind control all the sacred.

Où les pensées malsaines du genre humain contrôlent tout le sacré.

I pause, take a step back, record all the setbacks,

Je fais une pause, un pas en arrière, j’enregistre tout les obstables,

Fast forward towards the stars in the jetpack,

J’avance en direction des étoiles dans le jetpack,

My feet might fail me, my heart might ail me,

Mes pieds pourraient me faire échouer, mon coeur pourrait me faire mal,

The synagogues of Satan might accuse or jail me.

Les synagogues de Satan pourraient m’accuser ou m’emprisonner.

 

Refrain :

I’ve got something to say, ôiô,

J’ai quelque chose à dire, ôiô,

Yesterday is gone,

Hier a disparu,

Tomorrow is on the way.

Demain est sur le chemin.

 

That name on that birth certificate, that ain’t the real Me,

Ce nom sur mon certificat de naissance, ce n’est pas le vrai Moi,

That ain’t the real Me, the lies can’t conceal me,

Ce n’est pas le vrai Moi, les mensonges ne peuvent pas me cacher,

The sun rise and the moon tides,

Le soleil se lève et la lune fait des marées,

and the sky is going reveal me,

Et le ciel s’apprête à me révéler,

My brain pours water out my tear ducts, to heal me.

Mon cerveau verse de l’eau, tirée du canal de mes larmes, pour me guérir.

 

Refrain :

I’ve got something to say, ôiô,

J’ai quelque chose à dire, ôiô,

Yesterday is gone,

Hier a disparu,

Tomorrow is on the way.

Demain est sur le chemin.

 

The message grab a hold to every ear it get whispered in,

Le message s’empare de chaque oreille où l’on chuchote,

The waters in the bayous of New Orleans still glistening,

Les eaux des bayoux de la Nouvelle Orléans scintillent toujours,

The universe is listening, be careful what you say in it,

L’univers écoute, fais attention à ce que tu y dis,

My grandma told me every bed a nigga make, he lay in it.

Ma grand-mère m’a racontée que chaque lit qu’un noir fait, il se couche dedans.

 

Refrain :

I’ve got something to say, ôiô,

J’ai quelque chose à dire, ôiô,

Yesterday is gone,

Hier a disparu,

Tomorrow is on the way.

Demain est sur le chemin.

 

The church you go to pray in it, the work is on the outside,

L’Eglise dans laquelle tu vas prier, le travail se trouve dehors,

Staring out the windows, it’s for love songs and house flies.

Observer à travers les fenêtres, c’est pour les chansons d’amour et les mouches de la maison.

 

Refrain :

I’ve got something to say, ôiô,

J’ai quelque chose à dire, ôiô,

Yesterday is gone,

Hier a disparu,

Tomorrow is on the way.

Demain est sur le chemin.