Les gosses écrivent ce qu’ils comprennent.
Les hommes écrivent ce dont ils se souviennent.
Les légendes créent leurs propres réponses.